CÔTÉ AÉROGARE

L'accueil et la gestion des flux de passagers

Dans cet univers de métiers, la fluidité est la priorité.
L'objectif : simplifier et faciliter le bon déroulement des opérations tout au long du parcours.

Information, orientation vers le bon lieu et le bon interlocuteur, enregistrement, embarquement, correspondances, heures de départ et d'arrivée... : tout doit être fait pour que le client, d'où qu'il vienne et où qu'il aille, arrive à bon port, à l'heure et avec ses bagages !

  • Relation client
  • Horaires décalés et week-end
  • Bac ou niveau
  • Titre d'accès en zone réservée obligatoire (habilitation par le Préfet)
  • Port d'un uniforme
  • Anglais indispensable et deuxième langue appréciée
  • Capacité de gestion de l'irrégularité

Mesurer la qualité de service

Depuis plus de 10 ans, les aéroports français améliorent en continu la qualité de service aux passagers grâce à un baromètre de satisfaction des passagers :

  • globale ;
  • suivant les étapes du parcours (de l'information avant le voyage à l'embarquement) ;
  • selon 8 thématiques principales (accueil et courtoisie, accès et stationnement, signalétique, état et propreté de l'aérogare, attente, ambiance et confort, information, commerces et services).

Les codes d'aéroports

Aéroports et compagnies aériennes possèdent un code qui permet de les identifier.
Il existe 2 sortes de codes :

  • OACI (Organisation de l'aviation civile internationale), qui utilise 4 lettres suivant une classification géographique ;
  • IATA (Association internationale du transport aérien), qui utilise 3 lettres mnémoniques, principalement utilisé par les compagnies aériennes pour la réservation de billets ou l'étiquetage et le routage des bagages et du fret.

Par exemple, l'aéroport de Paris-Orly est désigné par LFPO en code OACI (L pour Europe du sud, F pour France et PO pour Paris-Orly) et ORY en code IATA.